Accueil Open d’Australie Cosmao : « Les joueurs en qua­ran­taine stricte n’ont pas la chance de s’habituer…

Cosmao : « Les joueurs en quarantaine stricte n’ont pas la chance de s’habituer à la chaleur pendant deux semaines »

-

Les condi­tions de jeux lors de l’Open d’Australie sont tou­jours par­ti­cu­lières : en plein été, ce tour­noi peut se jouer sous des tem­pé­ra­tures avoi­si­nant les 40 degrés. Pour s’ha­bi­tuer à cela, les joueurs ont habi­tuel­le­ment plu­sieurs jours d’acclimatation sur le sol aus­tra­lien. Mais cette année, c’est par­ti­cu­lier avec la qua­ran­taine impo­sée à 72 joueurs. Fabien Cosmao, pré­pa­ra­teur phy­sique de la Canadienne Bianca Andreescu, estime que la cha­leur est le plus gros pro­blème des joueurs en quarantaine :

« Il fait encore plus chaud en février. Les joueurs en qua­ran­taine stricte n’ont pas la chance de s’ha­bi­tuer à la cha­leur pen­dant deux semaines. Les autres ont donc un réel avan­tage », a décla­ré M. Cosmao à Tennisnet. « Bianca, par exemple, a besoin de temps pour s’ac­cli­ma­ter. Une semaine, c’est un peu court pour cela. Certains joueurs pour­raient avoir une baisse de rythme lors de leurs matchs du pre­mier tour à l’heure du déjeuner. »

Instagram
Twitter