AccueilOpen d’AustralieCourt rapide ou lent, cela ne change rien pour Djokovic

Court rapide ou lent, cela ne change rien pour Djokovic

-

« On dirait qu’on joue sur de la glace. Je n’ai pas vu un court aussi rapide en 15 ans », consta­tait Novak Djokovic au début de la quin­zaine en Australie. Le site Tennis Ultimate Statistics s’est penché sur cette ques­tion épineuse, qui a beau­coup fait parler durant l’Open d’Australie. Et le constat est surpre­nant. Le court le plus rapide sur la Rod Laver Arena était en 2019, et non en 2021. Cela corres­pond à la démons­tra­tion du Serbe en finale contre Rafael Nadal (6–3, 6–2, 6–3). L’année où il fut le moins rapide est 2012. Et comme par hasard, c’est la fois où Rafa a le plus bous­culé Novak, avec cette finale extra­or­di­naire en 5 sets et près de 6h de jeu. 

En somme, le court est plus ou moins rapide à Melbourne au fil des ans, et à la fin, c’est Novak Djokovic qui gagne.

Instagram
Twitter