AccueilOpen d'AustralieCraig Tyzzer, coach de Barty : "Je sais que plusieurs joueurs n'iront...

Craig Tyzzer, coach de Barty : « Je sais que plusieurs joueurs n’iront pas à Melbourne s’ils doivent être mis en quarantaine »

-

L’Australie et sa poli­tique anti‐Covid ultra répres­sive commence réel­le­ment à agacer les Australiens eux‐mêmes. Après le témoi­gnage assez édifiant de John Millman notam­ment sur le prix exor­bi­tant des billets d’avion, c’est au tour de l’en­traî­neur d’Ashleigh Barty, Craig Tyzzer, de pousser un vrai coup de gueule contre son gouvernement.

« Vous ne pouvez quasi­ment pas prendre de vols, c’est ridi­cu­le­ment cher et vous devez faire deux semaines de quaran­taine dans un hôtel où vous ne pouvez pas ouvrir les fenêtres », a déclaré l’en­traî­neur de la numéro une mondiale qui n’a même pas été auto­risée à effec­tuer sa quaran­taine à son domi­cile. « C’est une partie de ce que nous avons dû supporter cette année. Ce n’est pas très amusant. Vous savez au moins que tout le monde autour de vous et dans les tour­nois est en sécu­rité et sans Covid, ce qui vous permet certai­ne­ment de fonc­tionner norma­le­ment. Mais revenir au pays et faire deux autres semaines de quaran­taine après deux tests et décou­vrir que vous êtes négatif, c’est un peu ridicule. »

La ques­tion désor­mais est de savoir si les joueurs et joueuses accep­te­ront de nouveau une quaran­taine stricte de 15 jours alors même que la plupart sont vaccinés. Pour Tyzzer, qui a pu échanger avec de nombreux athlètes, beau­coup sont déjà réfrac­taires : « Je sais que les joueurs n’iront pas s’ils doivent être mis en quaran­taine. Il y en a déjà pas mal à qui nous avons parlé et qui ont affirmé que si c’est comme l’année dernière, ils ne vien­dront pas. »

Instagram
Twitter