AccueilOpen d'AustralieCressy savoure sa revanche : "Beaucoup de gens m'ont dit que le...

Cressy savoure sa revanche : « Beaucoup de gens m’ont dit que le service‐volée était mort, que ce n’était plus efficace aujourd’hui »

-

Le Franco‐Américain Maxime Cressy, né à Paris, réalise un grand début de saison. 

Finaliste contre Rafael Nadal à Melbourne, quart de fina­liste à Sydney, le 70e mondial a validé ce samedi son ticket pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie avec une victoire contre le local Christopher O’Connell (6–2, 6–7[6], 6–3, 6–2, en 2h41). Dernier grand survi­vant du service‐volée, il jubile d’at­teindre ce magni­fique résultat en Grand Chelem, qui lui donne raison face aux scep­tiques ayant tenté de lui faire changer d’avis.

« Ma vision depuis le tout début était de ramener le service‐volée. Beaucoup de gens m’ont dit que c’était mort, que ce n’était plus effi­cace aujourd’hui, que les courts étaient plus lents, que les retours étaient meilleurs aujourd’hui. J’ai entendu beau­coup d’ex­cuses pour dire que le service et la volée n’étaient pas le meilleur style de jeu pour moi, mais j’avais une vision pour le ramener et je crois que je vais y arriver », s’est réjoui Cressy, qui compte bien se concen­trer unique­ment sur son jeu contre Daniil Medvedev au prochain tour.