AccueilOpen d’AustralieDans une lettre, Djokovic rappelle à l’ordre le patron du tournoi, Craig…

Dans une lettre, Djokovic rappelle à l’ordre le patron du tournoi, Craig Tiley

-

Novak Djokovic monte au créneau. Une première fois opposé à la bulle « VIP » dans laquelle il a été installé à Adélaïde, le numéro 1 mondial a cette fois direc­te­ment écrit au direc­teur du tournoi, Craig Tiley, après l’an­nonce de plusieurs cas posi­tifs au Covid dans les avions, ce qui va contraindre une cinquan­taine de joueurs à passer la quaran­taine à l’iso­le­ment total.

Une annonce qui est mal passée pour le natif de Belgrade qui a décidé de faire jouer de son influence en écri­vant une lettre au patron de l’Open d’Australie, dans laquelle il demande des amélio­ra­tions afin que les joueurs concernés puissent passer une quaran­taine décente. 

Selon Puntodebreak, Djokovic récla­me­rait six mesures visant à réta­blir un tant soit peu de l’équité face aux joueurs qui peuvent sortir 5 heures par jour et s’en­traîner « normalement » :

  • La présence de maté­riel de fitness et d’en­traî­ne­ment dans toutes les chambres 
  • De la nour­ri­ture décente, selon le niveau du tournoi et d’un athlète d’élite 
  • Réduire les jours d’iso­le­ment pour les 47 joueurs isolés, en effec­tuant plus de tests qui confirment que tous sont négatifs 
  • Une auto­ri­sa­tion de rendre visite à son entraî­neur ou entraî­neur physique, tant que les deux ont réussi le PCR 
  • Si la propo­si­tion précé­dente a le feu vert, que le joueur et son entraî­neur soient au même étage de l’hôtel 
  • Déplacez autant de joueurs que possible dans des maisons privées avec un court pour s’entraîner

Si ces propo­si­tions n’ont que très peu de chance d’aboutir, Djokovic a au moins le mérite et la décence de penser à ceux qui ont eu la malchance de tomber dans un avion avec une cas positif au Covid‐19. Dorénavant, ce sont trois avions et plus de 50 joueurs qui sont concernés par une quaran­taine stricte. 

Instagram
Twitter