Accueil Open d’Australie Davydenko : « On me regarde sans croire que ça puisse être moi »

Davydenko : « On me regarde sans croire que ça puisse être moi »

-

Nikolay Davydenko fait sans aucun doute par­ti des tous meilleurs joueurs au monde. Pourtant, sa côte de popu­la­ri­té en Russie n’est pas autant pal­pable que celle de Rafael Nadal, Roger Federer ou encore Jo‐Wilfried Tsonga dans leur pays. « Parfois, on me regarde sans croire que ça puisse être moi parce que en Russie, les célé­bri­tés se déplacent en voi­ture et pas à pied. Comme j’ai dit, si vous allez quelque part, les gens vous regardent et partent en se disant que ça ne peut pas être lui, que ce n’est pas nor­mal. C’est la men­ta­li­té Russe. »

Instagram
Twitter