Accueil Open d’Australie De Minaur se sent « extrè­me­ment privilégié »

De Minaur se sent « extrèmement privilégié »

-

Lauréat du premier tournoi de l’année sur l’ATP 250 d’Antalya le 13 janvier dernier, Alex De Minaur a dû effec­tuer une quaran­taine de 15 jours comme tous les joueurs en prove­nance de l’étranger alors qu’il est Australien. Une situa­tion qu’il a parfai­te­ment accepté tout en se sentant chan­ceux de ne pas avoir été cas contact comme 72 autres joueuses et joueurs qui ont dû rester enfermé durant toute la durée de la quarantaine. 

« Je pense que nous sommes extrê­me­ment privi­lé­giés de pouvoir venir ici, et au moins pour une grande majo­rité des joueurs d’avoir cinq heures par jour pour s’en­traîner et faire ce que nous devons faire. Je savais que la quaran­taine serait toujours une tâche très diffi­cile. Je sais très bien comment les autres joueurs et coéqui­piers austra­liens ont dû revenir et passer 14 jours dans une pièce sans sortir. Je savais qu’il y avait toujours une possi­bi­lité (d’être stric­te­ment enfermé), mais nous avons été extrê­me­ment chan­ceux », a déclaré De Minaur à ESPN avant de saluer les efforts consentis par son pays. 

« Il n’y a pas de secret pour­quoi l’Australie est l’un des endroits les plus sûrs, sinon le plus sûr au monde en ce moment et c’est grâce à ces mesures et à la façon dont ils ont traité le virus. Des millions de personnes ont dû subir une quaran­taine stricte dans leurs maisons pour que nous puis­sions venir ici et jouer ce tournoi. Je me sens donc vrai­ment privilégié. »

Instagram
Twitter