Accueil Open d’Australie Djokovic : « Je com­mence à me sen­tir très à l’aise »

Djokovic : « Je commence à me sentir très à l’aise »

-

Novak Djokovic ne cesse de mon­ter en puis­sance. Après la perte d’un set face à Jan‐Lennard Struff au pre­mier tour, le Serbe a accé­lé­ré la cadence contre les Japonais Tatsuma Ito et Yoshihito Nishioka. Le numé­ro 2 mon­dial a encore impres­sion­né au niveau de son ser­vice : « Quand tu com­mences avec un avan­tage d’un break, cela donne un peu plus de confiance. Je me suis sen­ti plus déten­du. Je savais que j’allais avoir beau­coup d’opportunités car le ser­vice n’est pas son arme prin­ci­pale. Je lui ai tou­jours don­né une balle dif­fé­rente, j’ai joué vite et cela a bien fonc­tion­né. Mon ser­vice a encore été très effi­cace en m’apportant des points gra­tuits, des aces (17) ou des ser­vices gagnants. On peut tou­jours s’améliorer et c’est ce qui fait la beau­té du sport. Au niveau de mon rythme de ser­vice, j’ai un pour­cen­tage de réus­site sur mes pre­mières qui est éle­vé. C’est ce qui me per­met d’aller plus vite dans mes jeux de ser­vice, de les gagner plus confor­ta­ble­ment et de mettre encore plus de pres­sion sur les retours. C’est quelque chose d’intéressant pour la deuxième semaine d’un Grand Chelem. »

« Mon service a encore été très efficace »

Deux très bonnes per­for­mances qui lui donnent for­cé­ment de la confiance pour la suite de la com­pé­ti­tion : « J’ai ter­mi­né ce tour­noi l’an der­nier avec deux per­for­mances fan­tas­tiques face à Pouille et Nadal, deux de mes meilleurs matchs en Grand Chelem à ce niveau, en demi‐finale et finale. J’adore jouer sur ce court, j’aime les condi­tions. Je com­mence à me sen­tir très à l’aise. A moi de continuer. »

Instagram
Twitter