AccueilOpen d'AustralieDjokovic maintient le cap

Djokovic maintient le cap

-

Novak Djokovic continue d’im­pres­sionner. Le numéro un mondial a passé avec succès son premier véri­table test de cet Open d’Australie. Le Serbe s’est défait de Fernando Verdasco en trois manches, 7–6(8) 6–3 6–4.

On s’at­ten­dait à voir Fernando Verdasco faire de la résis­tance aujourd’hui. L’Espagnol y sera parvenu, le temps d’un set… En diffi­culté sur son service, Nando se bat comme un beau diable et écarte pas moins de six balles de break au fil de la première manche. Il entraine alors le Serbe dans un jeu décisif parti­cu­liè­re­ment disputé. Au bout du suspens, Novak Djokovic s’im­pose 7–6(8). Une fois le premier set empoché, le numéro un mondial n’a plus qu’à dérouler. Beaucoup plus libéré face à un Verdasco qui accuse le coup, le Serbe breake d’en­trée et remporte le deuxième set 63 en s’ap­puyant sur un excellent taux de première balle (88%) et sur un ratio coups gagnants/fautes directes très positif (17 contre 4). Toujours agressif sur la mise en jeu de son adver­saire, Djokovic parvient à breaker à 2–2 dans la troi­sième manche. Un break suffi­sant qui permet au numéro un mondial de filer tran­quille­ment en huitième de finale, 7–6(8) 6–3 6–4.

Des serveurs en vue

Novak Djokovic a encore livré une pres­ta­tion très solide ce soir. Face à un adver­saire de qualité, le Serbe a su rester concentré du début à la fin de son match. Toujours pas le moindre set concédé par Djoko, qui en profite pour passer le moins de temps possible sur les courts. Au prochain tour, il retrou­vera un très gros serveur/volleyeur en la personne de Gilles Muller. Muller, un spécia­liste du dur, qui contraste quelque peu avec les précé­dents adver­saires de Novak. Le Serbe va donc devoir faire preuve d’ef­fi­ca­cité en retour s’il veut se sortir d’un match poten­tiel­le­ment piège. En cas de victoire, il pour­rait entre­voir un quart de finale quelque peu simi­laire face à Lopez ou Raonic. Ses adver­saires sont prévenus, Novak compte bien récu­pérer son trône cette année.