Accueil Open d’Australie Djokovic met fin au rêve de Karatsev et fonce vers sa 9ème

Djokovic met fin au rêve de Karatsev et fonce vers sa 9ème finale

-

On atten­dait, espé­rait, un nou­veau miracle, un nou­vel exploit de la part d’Aslan Karatsev, la sen­sa­tion de cet Open d’Australie 2021. Mais il ne sera fina­le­ment jamais venu, tué dans l’œuf par un intrai­table Novak Djokovic. 

Pourtant, c’est d’abord un début de match très accro­ché que nous pro­posent le Serbe et le Russe pour cette affiche évi­dem­ment inédite, en demi‐finale du Grand Chelem aus­tra­lien. Loin de se lais­ser gri­ser par l’évènement, Karatsev (n°114) tient par­fai­te­ment ses 3 pre­miers enga­ge­ments et va même jusqu’à bous­cu­ler le numé­ro 1 mon­dial avec déjà quelques points magnifiques. 

Mais, trop inef­fi­cace sur sa seconde balle, il craque fina­le­ment à 4–3 contre lui, encais­sant un break blanc. Le Serbe semble s’être réglé sur la puis­sance de son adver­saire, et conclut par­fai­te­ment : 6–3 en 35 minutes.

Karatsev engage par­fai­te­ment cette deuxième manche avec un jeu blanc, visi­ble­ment peu tou­ché par la perte du 1er set. Mais la machine « Nole » est lan­cée et elle fait mal. Le Russe perd son ser­vice sur le jeu sui­vant, une nou­velle fois blanc, et sur une vilaine double faute. Malgré quelques ful­gu­rances, il est étouf­fé par la pré­ci­sion chi­rur­gi­cale du « Djoker », qui le force à jouer le coup de trop. 

Le Serbe emporte une nou­velle fois la mise en jeu adverse – encore à blanc – pour ali­gner 5 jeux de suite mais finit lui aus­si par perdre son ser­vice après quelques fautes gros­sières. Ce qui ne l’empêche pas de conclure ensuite, mal­gré la superbe défense du Russe, qui se pro­cure deux nou­velles balles de débreak : 6–4.

Et alors que l’on sen­tait le 114ème joueur mon­dial défi­ni­ti­ve­ment lan­cé dans cette demi‐finale, il retombe dans ses tra­vers en concé­dant d’en­trée son ser­vice. Mais c’est à croire que le Russe a besoin d’être mené pour se libé­rer ; s’il débreake aus­si­tôt pour éga­li­ser, il perd ensuite son ser­vice deux fois de suite. Soit 6 breaks concé­dés au total. Le tout pour « seule­ment » 7 balles de break contre lui. De son côté, Nole n’au­ra per­du que deux fois son ser­vice et se montre très solide pour empo­cher fina­le­ment la par­tie et son ticket vers sa 9ème finale à Melbourne Park. Et il a rem­por­té les 8 premières… 

Score final : 6–3, 6–4, 6–2 en 1h53.

Rendez‐vous ce dimanche pour la finale. Ce sera face au vain­queur du match Medvedev‐ Tsitsipas, pro­gram­mé ce vendredi.

Instagram
Twitter