AccueilOpen d'AustralieDjokovic n'en peut plus d'être le "vilain" : "Pourquoi l’ATP et les...

Djokovic n’en peut plus d’être le « vilain » : « Pourquoi l’ATP et les Grands Chelems ne réagissent pas lorsqu’ils voient que les médias me lynchent publiquement ? »

-

Novak Djokovic en a gros sur la patate.

Particulièrement remonté contre Eurosport alors que la chaîne n’est s’est toujours pas excusée après la diffu­sion d’une fausse infor­ma­tion lors de son match du premier tour où il s’était soi‐disant accordé une pause toilette sans l’ac­cord de l’ar­bitre, ce qui est factuel­le­ment faux, le Serbe a lancé un appel aux instances dirigeantes.

Fatigué d’être toujours dépeint comme le méchant auprès de certains médias (souvent les mêmes), l’homme aux 21 tour­nois du Grand Chelem a demandé à l’ATP ainsi qu’aux tour­nois du Grand Chelem de faire leur travail en matière de protec­tion des joueurs.

« Je pose cette ques­tion publi­que­ment : Pourquoi l’ATP et les Grands Chelems ne réagissent pas. Pourquoi l’ATP et les Grands Chelems ne réagissent pas lorsqu’ils voient que les médias me lynchent publi­que­ment ? Cela arrive encore et encore, il y a eu plein de situa­tions comme celle‐là mais ils ne font jamais rien, c’est toujours la même chose. Lorsque vous êtes un membre du Tour, vous devriez pouvoir béné­fi­cier d’une protec­tion. Mais non ? Dans notre orga­ni­sa­tion, ATP et WTA, il doit y avoir un système qui protège les joueurs, qui fait quelque chose dans ces situa­tions. Je suis une cible facile, facile à peindre comme le vilain. C’est comme ça qu’ils me présentent, c’est devenu normal pour moi mais je ne tolè­rerai pas l’injustice. »