Accueil Open d’Australie Du matos va arri­ver dans les chambres des isolés

Du matos va arriver dans les chambres des isolés

-

La situa­tion des joueurs qui ne pour­ront pas s’en­traî­ner est donc très dif­fé­rente de celle de deux qui iront taper la balle pen­dant deux heures à l’air libre. A cela il faut aus­si rajou­ter les deux heures d’exer­cices phy­siques. Tennis Australia a bien com­pris cette situa­tion et a déci­dé de réagir comme l’a explique Craig Tiley : « C’est une situa­tion très dif­fi­cile, nous devons tout faire pour rendre l’ho­ri­zon aus­si juste pour tous les joueurs, sur­tout pour ceux qui sont main­te­nant iso­lés. La prin­ci­pale rai­son pour laquelle nous les avons fait venir avant est d’a­voir cette marge au cas où quelque chose comme ça se pro­dui­rait. Au cas où quel­qu’un serait posi­tif, il aura encore 8 à 9 jours pour se pré­pa­rer à l’é­vé­ne­ment. Nous allons nous concen­trer sur le fait de lais­ser du maté­riel à tous les joueurs pour qu’ils puissent s’exer­cer cor­rec­te­ment dans leurs salles, nous le ferons aujourd’­hui, en plus de conti­nuer à suivre de près la situa­tion. L’objectif prin­ci­pal ne change pas : que tout le monde soit en bonne san­té et que le virus ne devienne pas incon­trô­lable à l’in­té­rieur de la bulle. Il faut aus­si étu­dier com­ment tous les joueurs iso­lés feront leur entraînement ».

Instagram
Twitter