AccueilOpen d’AustralieEn cas d’an­nu­la­tion, l’Open d’Australie aurait pu se dérouler à Singapour, Tokyo…

En cas d’annulation, l’Open d’Australie aurait pu se dérouler à Singapour, Tokyo ou Shanghai

-

Craig Tiley est un homme heureux. Le patron de l’Open d’Australie, qui a dû faire face à de nombreux soucis d’or­ga­ni­sa­tion, est malgré tout parvenu à orga­niser le premier Grand Chelem de l’année à Melbourne. En cas d’an­nu­la­tion de la part des auto­rités austra­liennes, Tennis Australia avait plusieurs plans de secours comme l’a expliqué Tiley au quoti­dien The Age. « L’annulation du tournoi aurait laissé la porte ouverte à d’autres pays pour prendre en charge l’évé­ne­ment, » a déclaré le direc­teur. Trois villes étaient notam­ment candi­dates pour accueillir l’évè­ne­ment : Singapour, Tokyo et Shanghai. 

Instagram
Twitter