Accueil Open d'Australie Et si Federer, Nadal, Djokovic montaient au créneau ?

Et si Federer, Nadal, Djokovic montaient au créneau ?

-

Les qualifications ont donc débuté, et dès les premiers échanges, les premiers incidents ont eu lieu, les réseaux sociaux ont donc joué leur rôle de « signal d’alarme ». La première joueuse très connue à s’exprimer librement a été Elina Svitolina.

On le sait, toutes les stars du circuit n’ont pas le même pouvoir d’influence. On peut donc se poser légitimement la question de savoir quelle pourrait être la réaction des organisateurs si un des « cadors » venait à critiquer la situation, pire, à devenir leader d’une fronde liée aux conditions de jeu.

Apostrophé dernièrement sur un sujet lié à l’environnement, Roger Federer pourrait en un claquement de doigt régler sûrement la situation. Mais pour quelles conséquences ?

Article précédentSvitolina ne mâche pas ses mots
Article suivantGarcia déjà out
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook