AccueilOpen d'AustralieFederer : "Je ne choisis pas sur quel court je joue"

Federer : « Je ne choisis pas sur quel court je joue »

-

Aisément qualifié pour les seizièmes de finale après sa victoire expresse sur Filip Krajinovic, Roger Federer sera opposé à John Millman. Un mauvais souvenir pour le Suisse qui avait subi la loi de l’Australien en huitièmes de finale de l’US Open 2018 et qui avait terminé la rencontre tota­le­ment cramé : « J’ai cru que j’allais m’évanouir… Donc je n’ai aucun souvenir semblable ou même plus ou moins compa­rable. J’étais juste content, soulagé, que cela se termine. Toute une combi­naison d’éléments a joué contre moi ce jour‐là et, en plus, j’étais tombé sur un adver­saire parfai­te­ment affûté. John est l’un des meilleurs athlètes du circuit et l’un des gars les plus sympas. Je me réjouis de le retrouver. Je pourrai d’ailleurs m’appuyer sur un autre souvenir que ce match de New York, puisque nous nous sommes affrontés à Halle l’été dernier. Pour être franc, cette défaite sur le court Arthur Ashe est un mauvais souvenir, mais elle n’a pas vrai­ment de poids tennis­tique. J’avais perdu ce soir‐là parce que mon corps avait lâché », a déclaré un numéro 3 mondial bien décidé à prendre sa revanche même si le match n’a pas lieu sur la Rod Laver Arena ?

« Je suis prêt à jouer de partout, quoi qu’il en coûte »

Une idée soumise par son prochain adver­saire qui redoute que le court prin­cipal de Melbourne ne soit majo­ri­tai­re­ment acquis à la cause du Bâlois. Pour ce dernier, cela n’a pas d’im­por­tance même s’il doute du sérieux de cette propo­si­tion : « Écoutez, je ne choisis pas sur quel court je joue. Je ne sais pas s’il plai­san­tait ou s’il était sérieux. On pour­rait penser qu’un match comme celui‐ci devrait être joué sur la Rod Laver Arena. Il connaît certai­ne­ment mieux la Margaret Court Arena ou la Melbourne Arena. Mais je n’y ai pas vrai­ment pensé. Je suis prêt à jouer de partout, quoi qu’il en coûte. »