AccueilOpen d'AustralieFederer : "Je suis terriblement chanceux"

Federer : « Je suis terriblement chanceux »

-

A l’issue de sa victoire mira­cu­leuse en cinq manches face à Tennys Sandgren (6–3, 2–6, 2–6, 7–6(8), 6–3) en ayant sauvé sept balles de match, Roger Federer était bien conscient d’être un mira­culé, une fois de plus, comme face à John Millman : « Quelques fois vous devez être chan­ceux, et aujourd’hui (lire ce mardi), cela a été le cas. Sur les balles de matches, j’es­pé­rais qu’il ne puisse pas réaliser un gros coup pour me mettre loin de la balle. Après avoir sauvé toutes ces balles de match, la pres­sion est tombée d’un cran et cela a été diffé­rent.« 

Au sujet de sa bles­sure, le Suisse a tenu à préciser les choses : « J’ai senti une gêne aux adduc­teurs mais elle n’était pas suffi­sante pour ne pas rester sur le court. L’essentiel, c’est que je suis encore dans le tournoi, cette victoire n’est pas celle que je mérite le plus mais j’ai envie d’en profiter. »