Accueil Open d’Australie Federer pour une revanche ?

Federer pour une revanche ?

-

Roger Federer affronte Novak Djokovic en demi‐finale de l’Open d’Australie. Battu à ce stade de la com­pé­ti­tion par le Serbe à l’US Open il y a 6 mois, le Suisse pour­rait prendre sa revanche. Mais atten­tion, « Djoko » est en grande forme…

Qui ne se sou­vient pas de ces deux balles de match sau­vées par Nole en demi‐finale à Flushing ? De ces deux échanges com­plè­te­ment fous ponc­tués par des coups droits gagnants frap­pés « les yeux fer­més » ? Cette épique ren­contre marque désor­mais l’his­to­rique des confron­ta­tions Federer – Djokovic. Le Suisse ne le cache d’ailleurs pas, cette défaite en 5 manches n’est pas encore tota­le­ment digé­rée. « J’imagine que j’au­rais dû gagner ce match. En tout cas, j’a­vais suf­fi­sam­ment bien joué pour le gagner. Ça s’est sol­dé par une défaite qui m’a pas mal tou­ché. » Si Roger a repris l’as­cen­dant lors des 3 ren­contres sui­vantes face au Serbe, nul doute que la soif de revanche devrait le moti­ver demain. D’autant plus que le Suisse semble tout à fait armé pour l’emporter. Rapide, affû­té, pré­cis, offen­sif et déter­mi­né, Federer fait forte impres­sion depuis le début du tour­noi. Alors Djoko peut‐il le faire ?

Oui vous répondra‐t‐il. « Je dois entrer confiant sur le court, y croire et avoir la bonne atti­tude ; c’est ma seule chance. » Ça tombe bien, parce que la confiance actuel­le­ment, Djokovic n’en manque pas. Relancé par sa finale à l’US Open et son titre en Coupe Davis, le Serbe joue de nou­veau un ten­nis ultra‐performant. « J’ai le sen­ti­ment que je recom­mence à très bien jouer » explique‐t‐il. « J’ai beau­coup plus d’ex­pé­rience. Physiquement, je suis prêt. J’ai plus de varié­té dans mon jeu. Mon ser­vice va beau­coup mieux éga­le­ment, ce qui est très encou­ra­geant dans la mesure où c’é­tait un pro­blème pour moi ces 12 der­niers mois. Et puis, la Coupe Davis m’a don­né faim. J’ai faim d’autres suc­cès. » Dans ces condi­tions, Novak Djokovic reste un véri­table dan­ger public. S’il par­vient à tenir Federer au score, à le faire dou­ter à l’é­change en le « sor­tant de sa zone de confort », le Serbe aura toutes ses chances.

Article pré­cé­dentLe match du jour avec SAJOO
Article sui­vantSD – Li est en finale
Instagram
Twitter