Accueil Open d'Australie Federer : "Tous les feux sont au vert"

Federer : « Tous les feux sont au vert »

-

De passage en conférence de presse après sa victoire, au deuxième tour, sur le coriace britannique Daniel Evans (7-6(5), 7-6(3), 6-3 en 2h35), Roger Federer est revenu sur les clés du match et s’est livré sur son futur adversaire au troisième tour. Extraits.

Sur cette victoire en trois manches…
« Gagner ce premier set, c’était vraiment important, peut-être même la clé de ce match. Dans le deuxième, j’ai pu me relaxer un peu plus et aller vers l’avant. C’était un bon match, intéressant, un peu une partie d’échec avec les slices, tout ça. J’ai bien aimé en tout cas. J’ai pris plein d’infos aujourd’hui. »

Sur son adversaire du jour, Daniel Evans (189ème) …
« Avec ses variations, sa couverture de terrain, son bon slice, c’est un bon joueur qui n’est pas facile à jouer. Le plan était de l’agresser. J’aurais même pu être encore un peu plus agressif dès le début, mais en même temps il y avait un peu de vent, il fallait trouver un certain rythme et puis c’était intéressant aussi de prendre un peu plus le temps sur certains échanges pour voir s’il allait faire la faute. »

Sur son prochain adversaire, l’Américain Taylor Fritz (50ème) …
« Je l’ai joué et battu en 2016 sur gazon à Stuttgart. Mais le match de vendredi sera bien différent. Taylor Fritz est un jeune joueur de 21 ans et je suis sûr qu’il va monter très vite au classement. Ce match n’aura aussi rien à voir avec celui contre Daniel Evans, lequel avec son slice est un peu de la « vieille école ». J’aborde ce seizième de finale en confiance. Oui, on peut dire que tous les feux sont au vert en ce qui me concerne. »

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook