AccueilOpen d'AustralieFritz : "C'est stupide, mais j'avais envie de pleurer après cette victoire"

Fritz : « C’est stupide, mais j’avais envie de pleurer après cette victoire »

-

Qualifié pour la toute première fois de sa carrière en huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem après une sacrée bataille en cinq sets face à Roberto Bautista Agut, Taylor Fritz a reconnu en confé­rence de presse qu’il était parti­cu­liè­re­ment ému après ce succès, voire même au bord des larmes. 

« Je veux dire, c’est énorme. C’est stupide, mais j’avais envie de pleurer après cette victoire. Cela semble vrai­ment stupide parce que tant de joueurs se sont déjà quali­fiés pour la deuxième semaine d’un Grand Chelem, mais ça m’a juste échappé depuis si long­temps. J’ai eu beau­coup de matchs diffi­ciles, honnê­te­ment beau­coup de tirages diffi­ciles, je n’ai jamais eu beau­coup de chances je dirais. Cela veut dire beaucoup. »