Accueil Open d’Australie Goffin sur la qua­ran­taine aus­tra­lienne : « Il ne fau­dra pas trop se…

Goffin sur la quarantaine australienne : « Il ne faudra pas trop se griller, garder de la fraîcheur mentale »

-

Battu en demi‐finale du tour­noi d’Antalya par un excellent Alex De Minaur, David Goffin s’est confié à Le Soir à pro­pos de la qua­ran­taine aus­tra­lienne dans laquelle tous les joueurs vont pas­ser deux semaines avec une per­mis­sion de sor­tie de 5 heures par jour dédiée à l’en­traî­ne­ment. « Ce sera une grande pre­mière. Je ne sais pas du tout com­ment cela va se pas­ser. Heureusement, on ne va pas res­ter enfer­mé 24 heures sur 24. Je vais tout de même pou­voir sor­tir pour m’entraîner, faire du phy­sique. Cela va déjà pas­ser un peu mieux, même si bien sûr, on sera long­temps dans la chambre. Le but d’abord, ce sera d’arriver jusque‐là. Je n’y suis pas encore. Je dois encore effec­tuer des tests PCR avant de par­tir, rem­plir des papiers et des for­mu­laires. Il va fal­loir être rigou­reux à ce niveau‐là afin d’arriver et de pou­voir mettre le pied sur le sol aus­tra­lien », a décla­ré un Goffin encore prudent.

Seulement accom­pa­gné par son coach, Germain Guigounon, et par Grigor Dimitrov, son par­te­naire lors de sa pre­mière semaine de qua­ran­taine, David a déjà trou­vé de quoi s’oc­cu­per même si cela risque d’être par­fois un peu long : « Il va fal­loir bien gérer tout cela. Je pour­rai chaque fois être accom­pa­gné d’un membre de l’équipe et on va donc essayer de varier. Pour le reste, j’ai pris des livres, Germain (Gigounon, son nou­veau coach, NDLR) aus­si. Il y aura Netflix aus­si, évi­dem­ment, comme pour tout le monde. On va essayer d’établir un bon pro­gramme pour pas­ser cette qua­ran­taine au mieux. On aura deux semaines, puis un tour­noi à Melbourne et enfin l’Australian Open. Il reste beau­coup de temps. Il ne fau­dra pas trop se griller, gar­der de la fraî­cheur men­tale. Mais je pense qu’en pou­vant sor­tir tous les jours, cela devrait aller. »

Instagram
Twitter