AccueilOpen d’AustralieGoffin sur la quaran­taine austra­lienne : « Il ne faudra pas trop se…

Goffin sur la quarantaine australienne : « Il ne faudra pas trop se griller, garder de la fraîcheur mentale »

-

Battu en demi‐finale du tournoi d’Antalya par un excellent Alex De Minaur, David Goffin s’est confié à Le Soir à propos de la quaran­taine austra­lienne dans laquelle tous les joueurs vont passer deux semaines avec une permis­sion de sortie de 5 heures par jour dédiée à l’en­traî­ne­ment. « Ce sera une grande première. Je ne sais pas du tout comment cela va se passer. Heureusement, on ne va pas rester enfermé 24 heures sur 24. Je vais tout de même pouvoir sortir pour m’entraîner, faire du physique. Cela va déjà passer un peu mieux, même si bien sûr, on sera long­temps dans la chambre. Le but d’abord, ce sera d’arriver jusque‐là. Je n’y suis pas encore. Je dois encore effec­tuer des tests PCR avant de partir, remplir des papiers et des formu­laires. Il va falloir être rigou­reux à ce niveau‐là afin d’arriver et de pouvoir mettre le pied sur le sol austra­lien », a déclaré un Goffin encore prudent.

Seulement accom­pagné par son coach, Germain Guigounon, et par Grigor Dimitrov, son parte­naire lors de sa première semaine de quaran­taine, David a déjà trouvé de quoi s’oc­cuper même si cela risque d’être parfois un peu long : « Il va falloir bien gérer tout cela. Je pourrai chaque fois être accom­pagné d’un membre de l’équipe et on va donc essayer de varier. Pour le reste, j’ai pris des livres, Germain (Gigounon, son nouveau coach, NDLR) aussi. Il y aura Netflix aussi, évidem­ment, comme pour tout le monde. On va essayer d’établir un bon programme pour passer cette quaran­taine au mieux. On aura deux semaines, puis un tournoi à Melbourne et enfin l’Australian Open. Il reste beau­coup de temps. Il ne faudra pas trop se griller, garder de la fraî­cheur mentale. Mais je pense qu’en pouvant sortir tous les jours, cela devrait aller. »

Instagram
Twitter