Accueil ATP Grégoire Barrère : « Aller à Melbourne, ça me fai­sait peur »

Grégoire Barrère : « Aller à Melbourne, ça me faisait peur »

-

Notre confrère Frank Ramella de l’Equipe est allé à Quimper où deux chal­len­gers de suite sont orga­ni­sés. Une façon de pou­voir faire le point avec les joueurs qui sont sur le fameux cir­cuit secondaire. 

Parmi eux, le cas de Grégoire Barrère n’est pas ano­din car avec son clas­se­ment et mal­gré sa défaite au der­nier tour qua­li­fi­ca­tif de l’Open d’Australie, le Francilien pou­vait s’en­vo­ler au pays des Kangourous en tant que remplaçant. 

Au final, il a choi­si de ne pas prendre de risques comme il l’a confié à l’Equipe : « Depuis Flushing, je connais les effets d’une qua­tor­zaine. On n’est plus du tout en forme quand on passe 23 heures sur 24 sur son cana­pé ou dans son lit. Il faut reprendre à haute inten­si­té et c’est impos­sible. Après New‐York, Richard (Gasquet) et Adrian (Mannarino, eux aus­si confi­nés) ont eu des pépins. Moi, je souffre encore du poi­gnet depuis. Aller à Melbourne, ça me fai­sait peur. J’avais bien lu qu’on pou­vait être cas contact par­tout dans l’a­vion si quel­qu’un était posi­tif. C’était mar­qué en tout petit dans leur der­nière com­mu­ni­ca­tion, mais je suis connu pour être celui qui lit tous les ali­néas… Et du coup, je ne me voyais vrai­ment pas y aller. »

Instagram
Twitter