AccueilOpen d’AustralieHalep : « Si c’est une bulle comme à Paris, je suis…

Halep : « Si c’est une bulle comme à Paris, je suis ouverte et j’y vais »

-

Tous les joueurs devront observer une quaran­taine de deux semaines avant l’Open d’Australie. Simona Halep est inquiète. Elle attend de connaître les condi­tions exactes, en espé­rant la même orga­ni­sa­tion qu’à Roland‐Garros.

« J’espère qu’il ne s’agira pas de rester 14 jours dans une seule pièce, car si vous faites cela, vous ne pouvez pas jouer après 14 jours sans entraî­ne­ment. Mais si c’est une bulle comme à Paris, je suis ouverte et j’y vais », a assuré la Roumaine dans des propos rapportés par Essentially Sports.

Sa parti­ci­pa­tion à l’Open d’Australie est donc loin d’être assurée.

« Il est trop tôt pour le dire », a‑t‐elle affirmé.

Instagram
Twitter