Accueil Open d'Australie Halep : «Si c'est une bulle comme à Paris, je suis...

Halep : « Si c’est une bulle comme à Paris, je suis ouverte et j’y vais »

-

Tous les joueurs devront observer une quarantaine de deux semaines avant l’Open d’Australie. Simona Halep est inquiète. Elle attend de connaître les conditions exactes, en espérant la même organisation qu’à Roland-Garros.

« J’espère qu’il ne s’agira pas de rester 14 jours dans une seule pièce, car si vous faites cela, vous ne pouvez pas jouer après 14 jours sans entraînement. Mais si c’est une bulle comme à Paris, je suis ouverte et j’y vais », a assuré la Roumaine dans des propos rapportés par Essentially Sports.

Sa participation à l’Open d’Australie est donc loin d’être assurée.

« Il est trop tôt pour le dire », a-t-elle affirmé.

Instagram
Twitter