Accueil Open d’Australie Halys : « Ils ont mis des poli­ciers à tous les étages des…

Halys : « Ils ont mis des policiers à tous les étages des hôtels »

-

Placé en qua­ran­taine stricte pen­dant qua­torze jours suite à un cas posi­tif au Covid sur son vol entre Doha et Melbourne, Quentin Halys, seul joueur mas­cu­lin fran­çais qua­li­fié pour l’Open d’Australie, était l’in­vi­té ce dimanche de l’Intégrale Sport sur RMC où il a expli­qué sa situation.

« Pour l’instant, on n’a pas énor­mé­ment de nou­velles. On sait qu’ils sont en train de faire le maxi­mum. Ils vont nous ame­ner des équi­pe­ments pour qu’on puisse s’entraîner dans les pro­chains jours, notam­ment des vélos. On savait que c’était un risque qu’on pre­nait en y allant. Et mal­heu­reu­se­ment, c’est tom­bé sur nous. Ils nous avaient pré­ve­nu qu’ils feraient très atten­tion à nous, qu’on ris­quait de lourdes sanc­tions si jamais on était ame­nés à sor­tir, mais c’est nor­mal. Ils ont eu un confi­ne­ment extrê­me­ment dur, ils n’ont pas du tout envie de prendre de risques. On savait que ce ne serait pas facile. Maintenant, je pense que les joueurs ont bien conscience de tout ça. Ils ont mis des poli­ciers un peu par­tout. Je pense que tous les joueurs ont com­pris l’importance du dis­po­si­tif et res­pectent les règles, mais ça peut nous faire sou­rire de consta­ter la pré­sence de poli­ciers à tous les étages », a décla­ré le 206e joueur mon­dial qui va devoir prendre son mal en patience en atten­dant l’ins­tal­la­tion d’é­ven­tuels équi­pe­ments spor­tifs dans sa chambre. 

Instagram
Twitter