AccueilOpen d’AustralieHumbert : « Quand je ratais une première, les gens applau­dis­saient, mais c’est…

Humbert : « Quand je ratais une première, les gens applaudissaient, mais c’est normal »

-

Malgré deux balles de matchs dans le quatrième set face à Nick Kyrgios, Ugo Humbert s’est incliné sur le score de 7–5, 4–6, 6–3, 6–7(2), 6–4 en 3h29. Mais le 34e joueur mondial n’a pas à rougir de sa défaite dans une ambiance qui a su donner des ailes à l’Australien. Lors du dernier set, Kyrgios était dans un état de grâce, litté­ra­le­ment injouable. Et les spec­ta­teurs n’y étaient pas étran­gers. En confé­rence de presse, le Français avait du mal à cacher sa décep­tion. Il revient notam­ment sur sa lutte pour rester concen­trer face à cette ambiance exceptionnelle :

« Je suis touché et déçu. J’ai du mal à être lucide. J’ai bien tenu sur mon service, mais j’ai eu du mal à proposer du jeu du fond de court. J’avais l’impression de pas trouver mon rythme, de mal traverser mes coups. Il (Kyrgios) était plus solide du fond du court. Je ne me suis jamais senti complè­te­ment libéré. L’ambiance était géniale, j’ai vécu un sacré moment. C’était très bruyant, ça faisait un peu bizarre. J’ai dû lutter pour rester concentré. Quand je ratais une première, les gens étaient contents, ils applau­dis­saient, mais c’est normal ».

Instagram
Twitter