Accueil Open d'Australie Jabeur : "Ce n’est pas impossible, je l’ai fait"

Jabeur : « Ce n’est pas impossible, je l’ai fait »

-

Pour la première fois de sa carrière, Ons Jabeur a validé son billet pour un quart de finale de Grand Chelem, une grande première pour une joueuse arabe. En conférence de presse, la Tunisienne de 25 ans a fait part de sa fierté : « C’est mon premier quart de finale, alors j’essaie d’inspirer de nombreuses jeunes générations que ce soit en Tunisie ou dans le monde arabe, en particulier en Afrique. Ce n’est pas impossible, je l’ai fait. Comme je l’ai dit, j’ai commencé en Tunisie à l’âge de 3 ans jusqu’à mes 16 ou 17 ans. Je suis un produit 100 % tunisien (sourire).« 

« Pour être honnête, je rêvais de Roland-Garros »

Son parcours australien va lui permettre d’intégrer le Top 50 (virtuellement 46e mondiale). Elle a ensuite été interrogée sur ses rêves, elle qui a été finaliste des juniors à Roland-Garros en 2010 face à Elina Svitolina : « J’ambitionnais de gagner un Grand Chelem. J’en ai toujours rêvé. Pour être honnête, je rêvais de Roland-Garros parce que c’est le plus proche de mon pays. Maintenant, je me débrouille bien ici, je joue vraiment bien, avec l’un des meilleurs matchs de ma carrière. J’espère que je ne m’arrêterai pas là. Le voyage continue, j’ai hâte. » Et face à Sofia Kenin, le rêve est permis.

Instagram
Twitter