Accueil Open d’Australie Jean‐René Lisnard : « Dès qu’il y a du public, le niveau de…

Jean‐René Lisnard : « Dès qu’il y a du public, le niveau de tennis monte d’un cran »

-

Nous sommes allé inter­roger, Jean‐René Lisnard, le fonda­teur de l’Elite Tennis Center qui est basé à Cannes. C’est là‐bas que Daniil Medvedev s’est formé. Jean‐René nous livre son analyse de cette édition 2021 de l’Open d’Australie.

« Je ne suis pas surpris par la perfor­mance de Novak Djokovic. Son palmarès et ses résul­tats, ses titres depuis le début de sa carrière sont des vraies garan­ties sur ce type de finale. Sur cette édition, il a bien joué sans sortir selon moi l’ar­tillerie lourde. Daniil est passé un peu à côté de sa finale et cela a faci­lité la tâche de Djokovic. Le Serbe n’a jamais été dans une situa­tion diffi­cile sauf au 1er set qui lui a permis de jauger son adver­saire. Au final, son succès est logique » a expliqué Jean‐René Lisnard.

Si la finale ne l’a pas emballé, « JR » a quand même tenu à pointer le côté très positif de cette édition de l’Open d’Australie : « Revoir du public, entendre des encou­ra­ge­ments, mais quel bonheur ! C’est cela le sport et le tennis. D’ailleurs dès que le public est présent le niveau de tennis pratiqué monte d’un cran. Je le dis, je suis fatigué du Covid‐19, de ses restric­tions, ses quaran­taines, ses bulles. Je suis de près le sujet, je m’in­forme correc­te­ment quoti­dien­ne­ment et je n’ai pas peur de dire que tout cela est complè­te­ment dispro­por­tionné par rapport à la dange­ro­sité du virus. Alors il y a en a qui diront que je ne suis pas médecin etc… mais hélas mais la réalité est bien celle que je décris »

Instagram
Twitter