Accueil Open d’Australie Kostyuk sur la quaran­taine : « Une torture »

Kostyuk sur la quarantaine : « Une torture »

-

Bloquée dans sa chambre d’hôtel de Melbourne pour 15 jours après un cas de Covid‐19 sur son avion en prove­nance de Los Angeles, l’Ukrainienne Marta Kostyuk s’est exprimée sur cette situa­tion inédite alors que certains privi­lé­giés sont dans une autre bulle à Adélaïde : « Nous ne pouvons rien faire pour le moment. Les auto­rités ne vont pas nous laisser sortir. Il serait juste que les autres acteurs soient égale­ment dans les mêmes condi­tions que nous, mais c’est une initia­tive qui doit venir d’eux. Je suis sûr qu’il y aura plus de tests posi­tifs sur d’autres vols, puis nous verrons ce qui se passe. Dans mon cas, je n’ai pas encore reçu les résul­tats du test, et beau­coup d’autres filles qui ont voyagé avec moi sont la même situa­tion que moi. »

« Nous avons égale­ment besoin de condi­tions confor­tables pour faire face à cet isole­ment strict. Par exemple, la WIFI dans la chambre n’est pas très bonne, certaines filles n’ont même pas de connexion. Être seul, c’est une torture et nous ne pouvons même pas voir nos entraî­neurs. De plus, nous avons égale­ment besoin d’équi­pe­ments pour faire de l’exer­cice et nous entraîner, au moins un vélo. Je n’ai rien demandé de tout ça avant de voyager ici parce que je n’ai jamais pensé que je devrais être enfermé dans ma chambre pendant deux semaines », a déclaré la jeune ukrai­nienne de 18 ans qui ne s’at­ten­dait à vivre pareille aventure. 

Instagram
Twitter