Accueil Open d’Australie Kyrgios mira­cu­lé rejoint Thiem

Kyrgios miraculé rejoint Thiem

-

C’était LA ren­contre à suivre ce mer­cre­di à l’Open d’Australie. D’un côté, un Nick Kyrgios tout feu tout flamme face à son public, et de l’autre un Ugo Humbert qui adore ce genre de ren­contres aus­si ten­dues qu’­élec­triques. Et on peut dire qu’il n’a pas tar­dé à ren­trer dedans… Dans une pre­mière manche très ser­rée où cha­cun des deux joueurs se montre très solide sur son enga­ge­ment, c’est fina­le­ment l’Australien qui craque le pre­mier à 6–5 après une pre­mière alerte deux jeux plus tôt. Une aubaine pour Humbert qui conclut la pre­mière manche en 42 minutes, 7–5.

La deuxième manche est éga­le­ment très ser­rée, mais cette fois, les joueurs se montrent beau­coup plus friables au ser­vice. Le Français cède d’ailleurs le sien très tôt dans la manche pour lais­ser son adver­saire filer au score et ne plus jamais le rat­tra­per. Sous les hour­ras d’une foule deve­nue bouillante, Kyrgios conclut 6–4 et relance com­plè­te­ment les débats.

Mais alors qu’on aurait pu s’at­tendre à voir le Français plier sous la pres­sion mise par le public et son adver­saire, c’est bien lui qui se montre le plus solide. Imprenable sur sa mise en jeu, il ren­voie sans cesse Kyrgios dans ses retran­che­ments jus­qu’à pro­fi­ter d’une vilaine double‐faute pour le brea­ker à 4–3. Agacé, l’Australien laisse filer la fin de match pour per­mettre à son rival de reprendre les com­mandes, 6–3.

Dans la lignée de cette fin de manche, Humbert vole aus­si­tôt le ser­vice du fan­tasque Australien. Mais alors qu’il semble s’en­vo­ler vers la vic­toire, Kyrgios se rebiffe peu à peu. Et débreake fina­le­ment au pire des moments, à 5–4, après deux balles de match fran­çaises. A l’ap­proche du tie‐break, l’Australien semble alors en posi­tion de force, pous­sé par un public déchaî­né. Et enchaîne les coups gagnants pour arra­cher un 5ème set, 7–6 (2).

Sur sa lan­cée, Kyrgios mar­ty­rise le Français, qui perd à son tour son ser­vice d’en­trée et se retrouve à deux doigts du double break contre lui. Malgré sa résis­tance, et après avoir sau­vé une nou­velle balle de break (et donc de match), Humbert finit par s’in­cli­ner au bout de la nuit. Score final : 5–7, 6–4, 3–6, 7–6 (2), 6–4, en 3h29.

Au pro­chain tour, c’est un tout autre défi qui atten­dra l’Australien, avec le numé­ro 3 mon­dial Dominic Thiem. 

Instagram
Twitter