AccueilOpen d’AustralieLa fédé­ra­tion espa­gnole s’ex­cuse… avant d’in­sister contre les auto­rités australiennes

La fédération espagnole s’excuse… avant d’insister contre les autorités australiennes

-

Qui ne tente rien n’a rien. Après avoir vive­ment inter­pelé une première fois le gouver­ne­ment austra­lien et Tennis Australia via une lettre afin d’amé­liorer les condi­tions de confi­ne­ment des espa­gnols Mario Vilella et Carlos Alcaraz, la fédé­ra­tion espa­gnole de tennis (RFET) s’est expli­quée via un commu­niqué paru aujourd’hui. 

La RFET tient à « s’ex­cuser auprès de Tennis Australia » si leur décla­ra­tion a pu être inter­prétée comme « une critique de leurs méthodes de travail » alors que « rien n’est plus éloigné de la vérité ». Mais si la fédé­ra­tion espa­gnole remercie ensuite Tennis Australia pour « ses efforts d’or­ga­niser le premier Grand Chelem de la saison en ces temps diffi­ciles » et réaf­firme son « soutien envers les athlètes espa­gnols qui subissent un confi­ne­ment strict de 14 jours », elle « insiste sur la possi­bi­lité d’ex­plorer des options d’en­traî­ne­ment sûres pour ses joueurs ». En toute « bonne foi » et sans remettre en cause « les actions du gouver­ne­ment austra­lien et de Tennis Australia ».

Avec la forme, cela passe mieux ? 

Instagram
Twitter