Accueil Open d'Australie La stat qui tue

La stat qui tue

-

Andy Murray n’a obtenu que 4 balles de break, dont 3 consécutives au début de la seconde manche. Il n’en n’a converti aucune. Dans le même temps, Djokovic en a obtenu 11, prenant 3 fois le service de l’Ecossais. Le Serbe a signé 47 points gagnants contre 23 à son adversaire.

Instagram
Twitter