AccueilOpen d’AustralieLe conte de fées de Müller

Le conte de fées de Müller

-

Alexandre Müller vit un rêve éveillé. Opposé à l’Argentin Juan Ignacio Londero (n°81) pour le 1er tour de l’Open d’Australien, le Français s’est imposé en quatre sets : 4–6, 6–3, 6–0, 6–3. Mais au‐delà de la victoire, c’est tout un symbole qui se cache derrière ce résultat. En effet, il s’agit de la toute première victoire en Grand Chelem de sa jeune carrière, lui qui n’était encore jamais apparu dans le tableau prin­cipal d’un Majeur en dehors de Roland‐Garros.

Tout avait pour­tant failli virer au cauchemar. Eliminé au 3ème tour des quali­fi­ca­tions du premier Grand Chelem de la saison par le Russe Karatsev (6–2, 6–1), jamais le 210ème joueur mondial n’au­rait pu imaginer signer sa plus belle perf quelques semaines plus tard. Mais le destin en a décidé autre­ment, invité dans le tableau prin­cipal par les orga­ni­sa­teurs suite aux forfaits et malgré la quaran­taine de deux semaines impo­sées, la réus­site a fina­le­ment souri au Français. Quel que soit le résultat du prochain tour, une chose est sûre, son Open d’Australie est déjà réussi…

Instagram
Twitter