AccueilOpen d'AustralieLes favoris au rendez-vous !

Les favoris au rendez‐vous !

-

Cette 7e journée de l’Open d’Australie a vu les prin­ci­paux favoris passer sans trop de diffi­cultés. Seul Roddick est tombé, battu par un Wawrinka déci­dé­ment en très grande forme. Retour sur cette nuit australienne.

A l’image de Novak Djokovic, facile vain­queur d’un Nicolas Almagro encore bien trop brouillon pour postuler au très haut niveau (6/3 64 60), Tomas Berdych s’est égale­ment baladé cette nuit à Melbourne. Le Tchèque confirme son net regain de forme en ne lais­sant que des miettes à Fernando Verdasco, balayé 6462 63 en un peu moins de 2h. « Je travaille pour réduire mon nombre de fautes directes tout en jouant un tennis très offensif, et tout cela paie » se féli­cite le Tchèque. Il aura l’oc­ca­sion de voir réel­le­ment où il se situe au prochain tour où l’at­tend juste­ment Novak Djokovic.

Qualifié égale­ment, Roger Federer, vain­queur quelque peu labo­rieux du 52e joueur mondial Tommy Robredo. Le Suisse, qui a commis bien plus de fautes qu’à l’ac­cou­tumée (40), a eu besoin de 4 sets (6/3 36 6362) pour filer en quarts, son 27e d’af­filée en Grand Chelem. Il devra élever son niveau de jeu pour éviter toute mauvaise surprise face à Stanislas Wawrinka qui a fait forte impres­sion contre Andy Roddick, battu en 3 petits sets, 6364 64.

Chez ces dames, Caroline Wozniacki pour­suit sa route en dispo­sant de la Lettone Sevastova, 6364. Même faci­lité pour Andrea Petkovic face à Maria Sharapova, corrigée 6263, et Na Li qui a sorti Victoria Azarenka (6/3 63). Le vrai évène­ment de la nuit côté féminin est venu du match Kuznetsova – Schiavone. Les deux joueuses sont restées 4h44 minutes sur le court, battant ainsi le record de durée d’un match en Grand Chelem. L’Italienne au mental d’acier s’en sort 1614 au 3e après avoir sauvé 6 balles de match, rien que ça ! Du tennis féminin comme celui‐là, fran­che­ment, on en redemande.

Instagram
Twitter