Accueil Open d'Australie L'Open d'Australie déplacé, annulé, tout est possible....

L’Open d’Australie déplacé, annulé, tout est possible….

-

L’annonce faite par Daniel Andrews, premier ministre de l’Etat de Victoria, qui refuse l’arrivée des joueurs en décembre, a jeté un froid glacial sur le monde du tennis.

D’ailleurs, l’ATP a vite réagi en envoyant un communiqué à ses joueurs leur expliquant qu’elle avait entamé des discussions avec l’ensemble des acteurs australien pour en savoir plus et surtout trouver une solution.

Si le directeur du tournoi Craig Tiley avait tenté de mettre une pression douce et de rassurer tout le monde en amont, il faut reconnaître que sa tactique essuie pour l’instant un échec.

Le gouvernement de l’Etat ne semble pas vouloir changer d’optique. Son refus de pouvoir accueillir les joueurs en décembre « décale » donc un calendrier qui était bien pensé et qui permettait que la saison débute dans l’état de Victoria avec des tournois préparatoires à l’Open d’Australie.

Si les joueurs n’arrivent que début janvier, alors cela impliquerait qu’ils n’auraient finalement que quelques jours de « liberté » après la quarantaine (14 jours) pour se préparer à l’Open d’Australie. Ce qui n’est pas idéal mais presque un moindre mal.

L’autre option est de décaler l’Open d’Australie mais cela implique beaucoup trop de bouleversements pour être sérieusement envisagé.

La solution serait peut-être d’installer des tournois « même fictifs » au sein même de la bulle.

Bref, ce matin, on se dit que finalement tout est possible d’autant que l’Australie doit être sur le podium mondial des restrictions liées au Covid-19 alors même que le pays n’a pas été « fortement » touché par l’épidémie (907 décès).

Instagram
Twitter