Accueil Open d'Australie L'Open d'Australie ne veut pas du huis-clos

L’Open d’Australie ne veut pas du huis-clos

-

Les grandes manoeuvres ont commencé à l’autre bout du monde et Craig Tiley qui veut symboliquement que son tournoi soit celui de la vraie reprise est entrain de mettre une grosse pression sur les autorités. Pour lui, il s’agit aussi de donner une « belle » image du pays à travers le monde. Et pour cela, il faut que son évènement ne soit le plus « normal » possible et donc avec des spectateurs : « Nous travaillons dans l’objectif d’accueillir du public, de contribuer à relancer l’économie dans l’était grâce aux retombées de l’Open d’Australie » a expliqué Craig qui espère pouvoir respecter une jauge de 25 % au moins soit environ 100.000 personne sur la quinzaine.

Instagram
Twitter