Accueil Open d’Australie L’Open d’Australie ne veut pas du huis‐clos

L’Open d’Australie ne veut pas du huis‐clos

-

Les grandes manoeuvres ont com­men­cé à l’autre bout du monde et Craig Tiley qui veut sym­bo­li­que­ment que son tour­noi soit celui de la vraie reprise est entrain de mettre une grosse pres­sion sur les auto­ri­tés. Pour lui, il s’a­git aus­si de don­ner une « belle » image du pays à tra­vers le monde. Et pour cela, il faut que son évè­ne­ment ne soit le plus « nor­mal » pos­sible et donc avec des spec­ta­teurs : « Nous tra­vaillons dans l’ob­jec­tif d’ac­cueillir du public, de contri­buer à relan­cer l’é­co­no­mie dans l’é­tait grâce aux retom­bées de l’Open d’Australie » a expli­qué Craig qui espère pou­voir res­pec­ter une jauge de 25% au moins soit envi­ron 100.000 per­sonne sur la quinzaine. 

Instagram
Twitter