Accueil Open d’Australie L’Open d’Australie parle déjà de huis clos et de quarantaine

L’Open d’Australie parle déjà de huis clos et de quarantaine

-

Dans un com­mu­ni­qué de presse lar­ge­ment dif­fu­sé, le direc­teur de l’Open d’Australie, Craig Tiley a fait part de ses réflexions liées à la crise du Covid‐19 et les consé­quences que cela pour­rait avoir sur l’é­di­tion 2021 de l’Open d’Australie qui on vous le rap­pelle doit avoir lieu en jan­vier 2021. 

On peut donc dire que les Australiens ont une vue assez ter­rible de la suite des évé­ne­ments : « Nous devons nous pré­pa­rer à un envi­ron­ne­ment qui aura chan­gé. Nous espé­rons évi­dem­ment tra­ver­ser cette crise du COVID‐19 aus­si rapi­de­ment que pos­sible, mais nous ne savons pas vrai­ment laquelle des mesures actuel­le­ment uti­li­sées pour ten­ter de conte­nir la pro­pa­ga­tion de l’in­fec­tion devra encore être mise en place à moyen et à long terme. De ce fait, il faut pou­voir anti­ci­per. Par exemple, nous exa­mi­nons ce que nous pour­rions avoir à faire si les joueurs devaient être mis en qua­ran­taine pen­dant une longue période avant d’être auto­ri­sés à se dépla­cer libre­ment en Australie. L’autre point impor­tant, c’est que si les ras­sem­ble­ments de masse ne sont tou­jours pas auto­ri­sés ou stric­te­ment res­treints l’an­née pro­chaine, nous étu­dions la pos­si­bi­li­té d’or­ga­ni­ser un évé­ne­ment juste pour la dif­fu­sion tv et donc à huis clos. Ce ne sont que deux des nom­breux scé­na­rios que nous devons examiner. »

Instagram
Twitter