Accueil Open d’Australie Mannarino : « J’avais sur­tout envie de me débar­ras­ser de la ques­tion car…

Mannarino : « J’avais surtout envie de me débarrasser de la question car je veux me barrer »

-

Fin de tour­noi dif­fi­cile pour Adrian Mannarino, qui était jus­qu’à ce matin le der­nier Français encore en lice à l’Open d’Australie. Surclassé par un très solide Alexander Zverev en trois sets (3–6, 3–6, 1–6), le Français s’est mon­tré com­plè­te­ment désa­bu­sé en confé­rence de presse d’après‐match. Il avait pour­tant des rai­sons d’es­pé­rer, avec deux der­nières oppo­si­tions extrê­me­ment ser­rées face à l’Allemand en dur indoor (défaites en trois sets à Bercy et Cologne), mais n’a pas été avan­ta­gé par les condi­tions bien par­ti­cu­lières de Melbourne.

« J’avais sur­tout envie de me débar­ras­ser de la ques­tion car je veux me bar­rer (rires). Zverev a très bien joué, je pense qu’il s’at­ten­dait à un match com­pli­qué, il n’a­vait pas envie de s’é­ter­ni­ser sur le ter­rain comme les autres fois. Il a pris plus de risques dans l’é­change, et puis ce sont des condi­tions vache­ment plus rapides que celles dans les­quelles on avait joué les der­nières fois, à Bercy ou à Cologne. Du coup, la tac­tique ne rentre pas vrai­ment en jeu, il n’y a pas vrai­ment de sché­ma de jeu, c’est celui qui prend l’a­van­tage dans l’é­change en frap­pant fort le pre­mier qui a vrai­ment de grandes chances de gagner le point. »

Instagram
Twitter