AccueilOpen d'AustralieMedvedev se fait très peur et s'impose au bout de la nuit

Medvedev se fait très peur et s’im­pose au bout de la nuit

-

Cette journée du 18 janvier était déci­dé­ment la journée de toutes les folies dans ce début d’Open d’Australie.

S’il y a bien un joueur que personne ne voyait avoir des diffi­cultés, c’était Daniil Medvedev, tant il est régu­lier et coriace, d’au­tant plus au meilleur des cinq sets. Et le Russe s’est fait une sacrée frayeur face à Emil Ruusuvuori (53e).

Le Finlandais était venu pour vaincre sur la Rod Laver Arena, et démar­rait le match du bon pied, en brea­kant d’en­trée et en empo­chant la première manche face à Daniil timoré et de plus en plus agacé. 

Dans un deuxième set un peu brouillon où Medvedev a servi pour le set, c’est fina­le­ment Ruusuvuori qui tirait son épingle du jeu en rempor­tant aisé­ment le jeu décisif. 

Connu pour être l’un des joueurs les plus résis­tants du circuit, Medevdev semblait enfin rentrer dans son match lors du troi­sième set. Plus juste et concentré, le numéro 3 mondial, malgré quelques signes de faiblesse au moment de conclure, reve­nait dans le match. 

Longtemps devant dans le quatrième set, le Russe se laisser embar­quer dans un nouveau tie‐break, cette fois parfai­te­ment bien géré pour égaliser à deux manches partout.

Revigoré et large­ment plus frais que son adver­saire dans l’ul­time set, Daniil Medvedev lui infli­geait un cruel 6 jeux à 0 pour conclure un match qui pour­rait laisser des traces : 3–6, 6–7(1), 6–4, 7–6(1), 6–0.

Un mara­thon de 4h23 de jeu, terminé à 3h40 du matin sur l’hor­loge de Melbourne… Dingue !