Accueil Open d’Australie Millman peut s’en vouloir

Millman peut s’en vouloir

-

Bien sur, il est facile de refaire l’his­toire mais l’Australien pour­ra nour­rir de vrais regrets. Alors qu’il menait 8 à 4 dans le super tie‐break, il a été réel­le­ment rat­tra­pé par l’en­jeu de cette rencontre. 

Car si on ana­lyse la fin de match, force est de consta­ter que John Millman com­met 5 fautes assez gros­sières sur les 6 points joués. D’ailleurs si vous vou­lez revoir la fin du match, il suf­fit de cli­quer ici 

Instagram
Twitter