Accueil Open d’Australie Mladenovic : « Je n’ai jamais per­du mon amour pour le tennis »

Mladenovic : « Je n’ai jamais perdu mon amour pour le tennis »

-

Kristina Mladenovic revient de loin. De retour pour la pre­mière fois depuis 2 ans et demi en 16èmes de finale de Grand Chelem après avoir éli­mi­né Sakkari (n°23) et Hibino (n°76), la Nordiste sor­tait de six mois très com­pli­qués, où la vic­toire en double à Roland‐Garros ser­vait de seule éclair­cie à un quo­ti­dien bien morose. Interrogée à ce sujet en confé­rence de presse, la Française n’a pas élu­dé la ques­tion et est reve­nue avec émo­tion sur cette période.

« Le côté cau­che­mar­desque, c’é­taient vrai­ment les choses que je ne pou­vais pas contrô­ler : le covid, tout ce qui nous est arri­vé… D’ailleurs, plein de joueurs l’ont vécu de nou­veau ici, nous on était les pre­miers à res­sen­tir cette injus­tice, cette incom­pré­hen­sion. Ici c’est beau­coup plus clair, mais mal­heu­reu­se­ment ça a quand même tou­ché beau­coup de joueurs qui ont sen­ti ce que c’é­tait d’être enfer­més. Mentalement, c’est très dur, ça touche la pré­pa­ra­tion d’un ath­lète de haut niveau qui est cen­sé être com­pé­ti­tif der­rière sur le ter­rain et c’é­tait ça qui était dif­fi­cile. Mais je n’ai jamais per­du cette joie, cette envie, l’a­mour pour le ten­nis – pour mon métier. Donc voi­là, c’é­tait plu­tôt les à‑côtés que je ne pou­vais pas contrô­ler. Donc d’un côté, c’é­tait plu­tôt facile de tour­ner la page. »

Instagram
Twitter