AccueilOpen d’AustralieMonfils (en larmes) : « Je suis déjà à terre, vous me tirez…

Monfils (en larmes) : « Je suis déjà à terre, vous me tirez dessus »

-

Battu en cinq manches par l’es­poir finlan­dais Ruusuvuori (6–3, 4–6, 5–7, 6–3, 3–6), Gaël Monfils est au plus mal tennis­ti­que­ment et mora­le­ment. Très atteint en confé­rence de presse, il a craqué et n’a pu retenir ses larmes. Comme il l’a répété, il manque de confiance, et ce n’est pas le moment selon lui de tirer sur l’ambulance.

« Je suis en manque de confiance. Ce qui est impor­tant, c’est de retrouver ce petit truc qui fait que tu vas gagner. Oui, je veux gagner. J’essaye de me recons­truire pour pouvoir gagner. Je n’ai pas de confiance. Je m’en­traîne, j’es­saye de croire en ce que je fais à l’en­traî­ne­ment, de changer. Mais c’est dur. Pas de confiance, pas de repères. Je ne vais pas m’ar­rêter pas sur une défaite. Vous allez dire que j’ai encore perdu, mais pour moi cela reste la première défaite de l’année. J’essaye de conti­nuer à travailler, voir le moment où ça va me sourire un peu plus, ce sera plus facile. Là, j’ar­rive en Australie avec zéro, zéro confiance. À chaque fois, que je viens ici face aux médias, je me sens jugé. Je suis déjà à terre, vous me tirez dessus. Je ne me sens pas bien, ça se voit. Je n’ai pas besoin d’en dire plus, ça se ressent je pense. Vous le voyez que je n’y arrive pas. Je m’en­traîne comme un boucher et ça ne passe pas. Quand le mec est à terre, faut pas le « shooter ». J’aimerais bien me relever et vous dire que ce cauchemar est fini, mais là je suis dedans. »

Instagram
Twitter