AccueilOpen d'AustralieMonfils sur le fait d'éviter Djokovic : "Je me dis juste que...

Monfils sur le fait d’éviter Djokovic : « Je me dis juste que c’est différent, mais différent ne veut pas dire plus facile »

-

Inutile de le cacher, Gaël Monfils a une oppor­tu­nité en or d’at­teindre les quarts de finale de cet Open d’Australie 2022. Il ne peut pas la manquer à 35 ans, avec un tableau aussi dégagé en l’ab­sence de Novak Djokovic, qu’il aurait dû défier en huitièmes de finale. A la place, il affron­tera dimanche un autre Serbe, surpre­nant et bien décidé à « venger » Nole : Miomir Kecmanovic. 

Le Français a expliqué en confé­rence de presse comment vivait cette aubaine pour lui qu’est l’ab­sence du numéro 1 mondial contre qui il n’a jamais gagné en 17 confrontations.

« Pour être honnête, c’est sûr que Novak est le numéro 1 mondial, il m’a toujours battu, je ne l’ai jamais battu. Je perds contre lui, je perds contre Roger, je perds contre Rafa. Pendant de nombreuses années, j’ai perdu contre ces grands types en Grand chelem. Celui qui est en face, il est là pour une raison, donc ça va être un gros match quoi qu’il arrive. Je pense qu’à ce stade, vous n’y pensez pas vrai­ment, vous vous dites juste, ok, c’est diffé­rent, mais diffé­rent ne veut pas dire plus facile », a estimé Monfils, tran­quille vain­queur encore de Cristian Garin, qui tente de fuir la pres­sion au maximum.