AccueilOpen d'AustralieNadal en véritable métronome

Nadal en véritable métronome

-

Souvent présentés comme de possibles chocs, les affiches des premiers tours en Grand Chelem oppo­sant les meilleurs joueurs à de jeunes espoirs accouchent géné­ra­le­ment de souris. Les tops players sont rare­ment accro­chés et Rafael Nadal n’a pas dérogé à la règle, aujourd’hui, face au rookie austra­lien Thanasi Kokkinakis. Le Majorquin n’a jamais vrai­ment été inquiété et s’est imposé 6–2 6–4 6–2. Si son adver­saire a livré un match hono­rable, Rafa, lui, s’est montré parfai­te­ment solide, marquant 39 points gagnants pour seule­ment 19 fautes directes. Il peut se féli­citer de n’avoir pas concédé son service, tout en ayant passé 74% de premières balles – avec 82% de points inscrits derrière. Pas facile de déré­gler le métro­nome espagnol…