AccueilOpen d'AustralieNadal : "Il ne fait aucun doute que Federer et Djokovic sont...

Nadal : « Il ne fait aucun doute que Federer et Djokovic sont meilleurs que moi dans ces conditions »

-

Alors qu’il va affronter le Français Adrian Mannarino cette nuit (4h, heure fran­çaise) pour une place en quarts de finale de l’Open d’Australie, Rafael Nadal a été inter­rogé en confé­rence de presse sur ses apti­tudes sur surface rapide et sur ce qu’il a du mettre en œuvre pour progresser durant toute sa carrière dans des condi­tions qu’il n’ap­précie pas forcément.

« Je pense que durant toute ma carrière de joueur de tennis, je me suis amélioré sur toutes les surfaces. Cela a toujours été mon objectif, d’être un meilleur joueur en général. Sur dur ? Je ne sais pas. Je pense qu’au fil des ans, j’ai dû adapter un peu mon jeu car j’avais beau­coup de problèmes, des problèmes physiques, donc j’ai dû trouver un moyen d’être compé­titif et de jouer parfois plus agressif parce que je n’étais pas capable de me déplacer aussi vite qu’au début. Mais je pense que j’ai amélioré mon service, mon retour, ma posi­tion sur le court. Je comprends proba­ble­ment mieux le jeu sur dur qu’au début. Je me suis certes amélioré, mais je joue quand même bien sur dur depuis le début de ma carrière. La première année où j’ai commencé à avoir du succès sur le circuit, c’était en 2005. J’ai pu gagner trois tour­nois sur dur : Montréal, Madrid et Pékin. Tous des Masters 1000. Je pense que lorsque je suis en bonne santé, je suis capable de très bien jouer sur cette surface. Bien sûr, je sais que je ne suis pas le joueur le plus perfor­mant dans ces condi­tions parce que, par exemple, Federer et Djokovic ont été et sont proba­ble­ment meilleurs que moi sur cette surface, sans aucun doute. Mais j’ai été en mesure de bien riva­liser pendant toutes ces années, j’ai été capable de gagner deux ou trois tour­nois très importants. »