Nadal solide

-

Après sa prome­nade inau­gu­rale face à Victor Estrella Burgos, Rafael Nadal s’est plus employé pour se débar­rasser de Leonardo Mayer 6–3, 6–4, 7–6(4). Solide, l’Espagnol a connu une seule petite alerte au troi­sième set au moment de servir pour le gain du match en concé­dant le break pour la première fois. Le numéro 1 mondial se qualifie pour le troi­sième tour où il sera opposé à Damir Dzumhur, tombeur de John Millman.

Article précédentLa sensation Kostyuk
Article suivantNadal enchaîne