AccueilOpen d’AustralieNos pronos­tics des matchs imman­quables de mardi

Nos pronostics des matchs immanquables de mardi

-

Pas moins de 67 matchs sont prévus ce mardi pour la fin du premier tour. La rédac­tion a donc décidé d’en sélec­tionner 14 afin de donner ses pronostics.

L.Djere (SRB) – [2] R.Nadal (ESP)
Même si le numéro 2 mondial ne s’est pas préparé de la meilleure des manières avec un dos bloqué, on le voit mal s’in­cliner face au Serbe qui est davan­tage un joueur de terre battue. Nadal en 3 sets.

[1] A.Barty (AUS) – D.Kovinic (MON)
Impressionnante sur le tournoi de reprise qu’elle a remporté face à Muguruza, la numéro 1 mondiale est clai­re­ment l’une des grandes favo­rites pour la victoire finale. Et Danka ne pourra rien y faire. Barty en 2 sets.

[5] S.Tsitsipas (GRE) – G.Simon (FRA)
Il y a quelques années encore, on aurait qualifié ce premier tour comme un « match piège » pour le Grec. Mais le poids des années et la quaran­taine ne vont pas favo­riser notre Gilou national qui pour­rait malgré tout chiper un petit set en route. Tsitsipas en 4 sets.

V.Pospisil (CAN) – [4] D.Medvedev (RUS)
Impressionnant lauréat de l’ATP Cup avec « sa » Russie, Vainqueur du Masters en novembre dernier, Medvedev ne s’est pas pointé à Melbourne pour faire de le figu­ra­tion. Daniil a faim de victoires et Vasek risque bien d’en faire les frais. Medvedev en 3 sets.

K.Anderson (AFS) – [9] M.Berrettini (ITA)
Même si le Sud‐Africain n’est plus le même joueur qu’il y a deux ou trois ans, il reste cepen­dant un réel poil à gratter pour n’im­porte quelle tête de série au premier tour. Matteo devra se méfier mais son énorme service et son revers slicé risquent bien de gêner le grand Kevin. Berrettini en 4 sets.

T.Sandgren (USA) – A.De Minaur (AUS)
Vainqueur du premier tournoi de l’année à Antalya, Alex De Minaur est déjà bouillant sur ce début de saison. Son adver­saire adore l’Australie (deux quarts de finale en 2018 et 2020) mais il faisait partie des joueurs stric­te­ment confinés. La mobi­lité de l’Australien devrait avoir raison de lui. De Minaur en 4 sets.

[16] F.Fognini (ITA) – P‑H.Herbert (FRA)
Opéré des deux chevilles cet été, Fabio n’est pas encore à 100% mais son bilan sur l’ATP Cup (2 victoires pour 2 défaites) est encou­ra­geant. De son côté, le Français n’est pas vrai­ment au mieux après notam­ment un match qu’il n’au­rait jamais dû perdre à Antalya face à son pote Goffin. Tombeur de Cressy sur le tournoi de reprise, il s’est ensuite incliné face à Jordan Thompson. Fognini en 4 ou 5 sets.

A.Van Uytvanck (BEL) – [Q] C.Burel (FRA)
La tâche s’an­nonce compli­quée pour la jeune Clara Burel mais pas impos­sible. Issue des quali­fi­ca­tions, la Française possède un jeu pour embêter un paquet de joueuses sur le circuit. De son côté, la Belge n’a disputé que deux petits matchs offi­ciels depuis Roland Garros en septembre dernier. Van Uytvanck en 3 sets.

[26] Y.Putinseva (KAZ) – S.Stephens (USA)
Mais où est passée la lauréate de l’US Open 2017 et la fina­liste de Roland Garros 2018 ? Auteure d’une année 2020 catas­tro­phique, l’Américaine est en pleine crise de confiance et de résul­tats. Pour ne rien arranger, elle a été stric­te­ment confinée avant de s’in­cliner sèche­ment sur le tournoi de reprise. Plus solide et mieux en rythme, Yulia devrait s’im­poser sans trop trem­bler. Putintseva en 2 sets.

A.Sevastova (LET) – K.Kanepi (EST)
Finaliste du Gippsland Trophy face à Elise Mertens, Kaia Kanepi est encore en pleine bourre à 35 ans. Si on compte la fin de saison 2020, l’Estonienne restait sur 15 victoires de rang avant de perdre en finale contre la Belge. Son adver­saire du jour, l’an­cienne 11e mondiale, n’avance plus depuis des mois. Une aubaine pour Kaia. Kanepi en 2 sets.

G.Pella (ARG) – [22] B.Coric (CRO)
Laminé par Rublev et vain­queur de Nishioka sur l’ATP Cup, le gaucher Guido Pella reste un adver­saire redou­table, même sur surface dur. De son côté, le régu­lier Coric a battu Kyrgios avant de s’in­cliner de peu face à Evans sur le tournoi de reprise. On voit bien l’Argentin poser des problèmes au Croate mais le battre serait une vraie surprise. Coric en 4 sets.

K.Mladenovic (FRA) – [20] M.Sakkari (GRE)
Pauvre Kristina. Avec un bilan de 3 défaites pour une seule victoire en 2021, la 50e mondiale a en plus hérité de l’inu­sable Maria Sakkari au premier tour. Demi‐finaliste à Abu Dhabi début janvier, la Grecque fait partie des outsi­ders sur ce « Happy Slam ». Mladé devra réaliser le match quasi parfait si elle veut s’im­poser. Sakkari en 2 sets.

L.Fernandez (CAN) – [18] E.Mertens (BEL)
Même si la jeune cana­dienne est épatante pour son âge (18 ans), son adver­saire est dans une forme éblouis­sante depuis plusieurs mois avec 28 matchs remportés depuis la reprise des compé­ti­tions l’été dernier. Elle vient en plus de s’im­poser sur le tournoi de reprise. Mertens en 2 sets.

Instagram
Twitter