AccueilOpen d’AustralieOsaka natu­rel­le­ment

Osaka naturellement

-

La Japonaise a tenu son rang face à une Jennifer Brady rattrapée par l’évè­ne­ment. Naomi remporte son 4ème titre du Grand Chelem…en 4 finales, soit 100% de réus­site en deux manches sans trem­bler (6–4, 6–3). A 23 ans, Naomi se construit déjà un palmarès impres­sion­nant et elle devrait surtout ne pas s’ar­rêter là.

Le combat face à l’Américaine aura duré fina­le­ment presque qu’une manche (6–4) avant qu’Osaka ne déroule bien aidée par les fautes de son adver­saire. On notera quand même une fin de match un peu labo­rieuse pour la Japonaise alors qu’elle menait 4 jeux à 0 et qu’elle était vrai­ment seule sur le court. 

Impassible, s’ap­puyant toujours sur sa gifle en coup droit, Naomi confirme qu’elle peut être celle que le tennis féminin attend depuis longtemps. 

La fameuse patronne qui oublie les contre‐performances pour proposer une constance dans ses résul­tats surtout lors des grands rendez‐vous. 

Le prochain sera Roland‐Garros programmé en Mai où pour l’ins­tant Noami n’a pas fait grosse impression.

Instagram
Twitter