AccueilOpen d'AustraliePour l'instant, le ministère de l'immigration laisse Djokovic libre

Pour l’instant, le ministère de l’immigration laisse Djokovic libre

-

Alors qu’il a le pouvoir d’an­nuler la déci­sion du juge Kelly, le ministre austra­lien de l’im­mi­gra­tion, Alex Hawke, a décidé de ne pas inter­venir pour le moment et donc de se laisser un temps de réflexion sur une possible expul­sion du numéro 1 mondial.

Cela signifie donc que Novak Djokovic est libre même si Ale ministre peut inter­venir à tout moment. Le suspense continue…

Instagram
Twitter