AccueilOpen d'AustralieRafter, le père protecteur

Rafter, le père protecteur

-

De retour à la compé­ti­tion à 41 ans, la légende du tennis austra­lien Patrick Rafter n’a pas fait long feu dans le tableau double de l’Open d’Australie. Associé à Lleyton Hewitt, Pat’ n’a pu passer le premier tour du tournoi. Mais le tennis austra­lien peut compter sur une nouvelle géné­ra­tion dorée. Thanasi Kokkinakis, 17 ans, et Nick Kyrgios se sont quali­fiés pour le second tour et affron­te­ront respec­ti­ve­ment Rafael Nadal et Benoît Paire la nuit prochaine. Interrogé en confé­rence de presse sur le futur des ces deux prodiges, Patrick Rafter s’est montré protec­teur, appe­lant les médias à être patients.

« Nous pensons tous que ces deux garçons repré­sentent le futur du tennis austra­lien. Mais je veux que les médias sachent qu’ils sont encore très jeunes. Ils vont obtenir de bons résul­tats, mais il va falloir quelques années à leur corps pour se déve­lopper et gagner en force. Ils vont comprendre le jeu années après années. Ce sont des talents extra­or­di­naires. C’est génial de les voir remporter des matchs ici. »

Article précédentGulbis pas content
Article suivantAnnée noire pour la Belgique