AccueilATPRamesh Takur (ancien sous secrétaire des Nations Unies) : "Le gouvernement australien...

Ramesh Takur (ancien sous secrétaire des Nations Unies) : « Le gouvernement australien était terrifié à l’idée qu’un Djokovic deux fois infecté mais non‐vacciné, puisse faire étalage de ses prouesses athlétiques sur le terrain pour un 21e triomphe en Grand Chelem »

-

Ramesh Takur s’est fendu d’une longue tribune sur le cas Djokovic, et les argu­ments méritent vrai­ment d’être étudiés de près. 

Selon lui, le Serbe doit parti­ciper à l’US Open. Il revient égale­ment sur l’épi­sode austra­lien en donnant une autre lecture des évène­ments que celle proposée au moment des faits par les médias et les insti­tu­tion du pays de Nick Kyrgios. Attention, ça déménage.

« Djokovic a dû être tenu à l’écart de l’Australie non pas parce qu’il pouvait infecter d’autres personnes, mais parce qu’il est un rappel visible de l’échec du vaccin. Le gouver­ne­ment était terrifié à l’idée qu’un Djokovic deux fois infecté mais non vacciné, puisse faire étalage de ses prouesses athlé­tiques sur le terrain pour un 21e triomphe en Majeur, un record, et mette un terme à l’es­ca­lade constante de la terreur du COVID. »