AccueilOpen d'AustralieScott Morrison, 1er ministre de l'Australie : "S'il n'est pas vacciné, Djokovic...

Scott Morrison, 1er ministre de l’Australie : « S’il n’est pas vacciné, Djokovic devra apporter une preuve acceptable qu’il ne peut pas l’être pour des raisons médicales »

-

Plus les jours passent depuis le début de cette crise sani­taire, plus le monde semble sombrer lente­ment dans l’hystérie. 

Alors que Novak Djokovic a reçu ce mardi une exemp­tion médi­cale de la part de l’Open d’Australie sous le contrôle de méde­cins indé­pen­dants afin de pouvoir parti­ciper au premier Grand Chelem de l’année, les auto­rités austra­liennes ont réagi avec colère ce mercredi matin.

En effet, le Premier ministre de l’Austraalie, lui‐même, Scott Morrison, a demandé au numéro 1 mondial de s’ex­pli­quer sur les raisons de cette exemp­tion et donc de cette non‐vaccination auquel cas il pour­rait se voir refuser l’accès au terri­toire austra­lien. Flippant.

« S’il n’est pas vacciné, il devra apporter une preuve accep­table qu’il ne peut pas l’être pour des raisons médi­cales afin de pouvoir voyager dans les mêmes condi­tions que les personnes vacci­nées. Si cette preuve n’est pas suffi­sante, il sera traité comme tous les autres. »

Moins de 24h après l’an­nonce de son départ pour Melbourne, le joueur serbe est certai­ne­ment encore loin d’ima­giner ce qui l’attend…

Instagram
Twitter